Conservation intégrée et fonctionnement de l’interface

 

Quels liens socio-écologiques interviennent dans le fonctionnement de l’interface dans un contexte de changements environnementaux et sociétaux ?

  interface_1

Problématique de recherche

L’établissement du Parc National de Hwange dans les années 30 a engendré de nombreuses transformations écologiques et sociales à différentes échelles spatiales et temporelles. Comme toute aire protégée, la gestion du Parc National de Hwange ne peut se penser aujourd’hui sans une meilleure compréhension des dynamiques du socio-écosystème au-delà de ses propres frontières. Nos recherches se fondent sur une approche historique de la dynamique du système depuis la période précoloniale à nos jours. Elles portent sur l’ensemble des liens qui sous-tendent la coexistence humains-faune sauvage et l’interface conservation-développement dans un contexte de changements environnementaux et sociétaux soumis à de fortes incertitudes. Notre cadre de recherche interdisciplinaire nous amène à considérer de concert les dynamiques sociales et écologiques, intégrant des disciplines complémentaires telles que l’ethnologie et la sociologie, l’écologie humaine et non humaine, la biologie de la conservation, la géographie, les sciences politiques, vétérinaires et agronomiques.

 

 interface_2

Questions de recherche

→ Comment les dynamiques sociales et écologiques ont évolué depuis la création du parc et répondu aux changements environnementaux et politiques majeurs au cours des dernières décennies ?

→ Quelles sont les coûts et les bénéfices associés à l’existence d’une aire protégée et comment influencent-ils le fonctionnement du système en termes de production, de coexistence et de justice sociale et environnementale ?

→ Quels types d’interfaces et de gestion des interfaces (et des interactions) permettent une coexistence entre aire protégée et zone périphérique, et plus généralement entre différents systèmes de production et d’utilisation des terres, dont la conservation ?

→ Comment l’aire protégée peut-elle répondre au défi de contribuer au bien-être des populations humaines en restant garante du bon fonctionnement écologique du système et de la préservation de la biodiversité ?

 interface_3

Principaux résultats

En cours de rédaction.